Barcelone jour 3 : le Montjuic et le foot

De retour après une longue absence pour finir le récit de notre week-end à Barcelone ! Pour ceux qui ont raté les premiers épisodes c’est par ici et par là !

Cette dernière journée espagnole sera un peu moins imagée car nous avons été bête… Oui, nous n’avons pas recharger notre appareil photo le soir. Je regarde rapidement le lundi matin : 3 barres de batterie sur 3. Et une heure plus tard, l’appareil lâche… Merci. Nous avons fini avec le portable mais il n’a pas aimé prendre des photos toute la journée et il s’est déchargé lui aussi, la loose.

Pour ce dernier jour, nous avions prévu de beaucoup marcher et pour cause : on allait au Montjuic, quartier sur les hauteurs barcelonaises.  Donc pour bien entamer la journée, nous avons été prendre un petit-déjeuner de vacances : des churros con chocolate ! Autrement dit des chichis trempés dans du chocolat chaud épaissi. Et quand la serveuse me demande si je veux du sucre avec les churros, je dis oui ! Même si ce n’est pas vraiment raisonnable. D’un autre côté, je n’étais plus à quelques grains de sucre près. C’était un délice !

Une fois rassasiés, on repart prendre le métro, puis le funiculaire pour le Montjuic. Les changements sont très simples, et ça aide beaucoup. Arrivés au Montjuic, nous avons le choix entre prendre un téléphérique ou y aller à pied. 10 € par personne pour un aller ou marcher gratuitement. Autant vous dire qu’on a marché.

IMG1018

Le téléphérique hors de prix.

Finalement, en une petite demie-heure nous voilà au château de Montjuic. Ce dernier n’a rien d’extraordinaire mais permet d’avoir un beau panorama sur la ville, mais aussi sur le port industriel.

IMG1002IMG1011IMG1017

Après un hot-dog correct dans un snack du château, on redescend du château, direction le stade olympique de Montjuic. Celui-là même qui a été construit en 1929 lors de l’exposition universelle, et qui a accueilli les Jeux Olympiques de 1992.

IMG1023

Quelques kilomètres plus bas (oui le Montjuic c’est grand, oui le château est tout en haut), nous voilà devant le MNAC, comprenez Musée national d’art de Catalogne. Malheureusement pour nous il est fermé le lundi. D’un autre côté, nous aurions sûrement passé beaucoup de temps dans cet immense musée, et nous n’aurions pas pu faire autant de choses. Un mal pour un bien donc.

IMG1047

Un air de palais indien, non ?

IMG1031IMG1037

En contre-bas du musée, il y a la Fontaine magique qui offre un spectacle de sons et lumières a priori très sympa. Je dis a priori car nous ne sommes pas passés aux heures du spectacle. Ce sera pour une prochaine escapade !

IMG1050

Près du MNAC il y a le Poble Espanyol. Encore construit pour l’exposition universelle de 1929, le Poble Espanyol est comme un petit village ou chaque rue possède l’architecture type d’une région espagnole. Je suis un peu mitigée concernant cette visite. Certes c’est plutôt sympa de se balader dans des rues typiquement espagnoles, mais 11 € par personne pour à peine une heure de visite c’est cher. Les magasins de souvenirs à l’intérieur du Poble ne présentent pas non plus un grand intérêt.

Un chouhia déçus, nous voilà repartis, direction le Camp Nou ! Vous vous en doutez sûrement, ce n’est pas moi qui trépignait d’impatience d’y aller ! Avec une entrée hors de prix (23 e par personne tout de même), il faut aimer le foot. Nous sommes arrivés aux alentours de 18 h au stade, et le musée ferme à 19 h. Au lieu de faire une réduction sur le prix ou de fermer la billetterie à un horaire précis, on nous laisse payer nos entrées mais le vendeur nous fait bien comprendre qu’il faut faire vite. Très moyen.

IMG1061

Passage dans les vestiaires visiteurs et par la salle de presse au pas de courses, nous pouvons prendre un peu plus notre temps une fois dans les gradins. Enfin quand je dis prendre notre temps, ce n’est que quelques minutes le temps de prendre une photo.

Un peu plus loin, une membre du musée prend les touristes en photo, une réplique de la Coupe de la Ligue entre les mains. Comme les autres, nous passons par cette photo forcée. Et on nous remet un petit ticket, histoire de pouvoir voir notre photo. Et comme nous sommes de bons touristes, nous l’avons acheté. 14 € la photo, rien que ça. Oui c’est de l’arnaque.

A peine le temps de jeter un coup d’oeil aux cabines des journalistes nous voilà poussés vers la partie musée. Ecrans tactiles dans tous les sens, murs noirs… L’esprit ici se veut résolument moderne. On peut voir les meilleurs buts du club, revivre de grands instants… Un peu comme sur Youtube malheureusement. Des vitrines exposent des reliques du club et de vieux maillots.

Fin de la visite, comme à Disney la sortie se fait par un immense magasin aux couleurs du club, où la paire de chaussettes pour enfant avoisine les 15 euros. Quand même. Mas que un club c’est sûr, le Barça c’est aussi beaucoup de business ! Le musée du Barça est le plus visité de la ville (1 200 000 visiteurs par an selon Wikipedia).

Fin des visites, mais aussi fin de notre séjour à Barcelone ! Petit détour par la plage pour tremper nos pieds dans l’eau. Plage où beaucoup de surfeurs semblent attendre LA vague comme Brice de Nice.

Dernier resto, nous repartons à la Cas Cusco comme la veille. On commande à peu près tout ce qu’il y a sur la carte pour se faire plaisir, et c’est toujours aussi bon.

On rentre à l’appart faire un peu le ménage, puis dodo ! Le lendemain, nous partons à 8 h pour reprendre l’avion.

Fin de l’aventure, vivement la suivante !



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s